Accident nucléaire : "Les populations pas prêtes"

Le Parti Breton réagit après la collision entre Le Triomphant et un sous-marin britannique. "Peut-on encore croire les autorités françaises lorsqu'elles nous affirment qu'il n'existe aucun risque de pollution radioactive ? Alors que du côté britannique, on semble beaucoup moins serein. On nous disait qu'il y avait une chance sur un million pour que deux sous-marins nucléaires rentrent un jour en collision. Et pourtant, cela vient d' arriver". constate le Parti Breton. Qui relève aussi "il y a une chance sur un million pour qu'un incident nucléaire intervienne sur la chaufferie nucléaire d'un sous-marin à quai à l'Ile Longue ou dans le port de Brest".
A ce propos, le mouvement politique estime que "la population brestoise ainsi que celle des communes avoisinantes de l'Ile Longue ne sont pas à l'abri d'un incident ou accident d'origine nucléaire et ne sont toujours pas prêtes à faire face à ce type de catastrophe."


Ouest-France - Brest - 19/02/2009

retour page "Presse"

retour page d'accueil