L'ex-Clemenceau ne quittera pas Brest cette semaine

Le vieux porte-avions ne quittera probablement pas Brest cette semaine, comme l'avait pourtant espéré le chantier anglais Able Uk, chargé de sa déconstruction. En raison des mauvaises conditions météo, Able UK n'a toujours pas dépêché de remorqueur à Brest. Ni indiqué à la préfecture maritime de l'Atlantique quelle société de remorquage assurerait le convoi. L'ex- Clemenceau - il a été débaptisé avant la casse - devrait rester encore une quinzaine de jours, au moins, dans le port militaire brestois.

Ouest-France - France - 20/01/2009

retour page "Presse"

retour page d'accueil