OGM : AE2D écrit aux maires du Finistère

Le tribunal administratif de Nîmes vient de valider l'arrêté anti-OGM de la commune du Thor dans le Vaucluse. Le jugement évoque "l'impact éventuel sur la santé publique et l'environnement".
Du coup, l'association Agir ensemble pour le développement durable (AE2D) écrit une lettre ouverte aux maires finistériens. "Alors que la culture des OGM est à nouveau d’actualité et le moratoire français menacé, nous souhaiterions que votre conseil municipal prenne un arrêté identique à celui pris par la commune du Thor. Il serait également souhaitable que votre commune se déclare "commune sans OGM" et pose symboliquement, sur les différents accès à son territoire, un panneau affichant cette qualité."

Ouest-France - Finistère - 21/02/2009

retour page "Presse"

retour page d'accueil