Ex-Clemenceau : retour au tribunal mi-novembre

Déboutée fin septembre par la Haute Cour de Londres, l'association Friends of Hartlepool a finalement obtenu de la justice le 16 octobre l'autorisation de faire appel de cette décision. La petite association refuse que l'ancien porte-avions Clemenceau soit démantelé près de la petite ville d'Hartlepool, notamment en raison des importantes quantités d'amiante qu'il contient.
L'appel sera entendu probablement vers la mi-novembre, selon le cabinet d'avocats Pulbic Interest Lawyers, qui défend la cause des Friends of Hartlepool.
L'industriel chargé de démanteler le navire, Able UK, prévoit une arrivée en novembre à Hartlepool de l'ex-Clemenceau. Son démantèlement devrait durer une dizaine de mois, environ 700 tonnes de matériaux contaminés par de l'amiante se trouvant toujours à bord, selon la société.
Les avocats de Friends of Hartlepool ont précisé lundi avoir demandé à Able UK de ne pas procéder au transfert du navire avant que l'appel soit entendu, menaçant dans le cas contraire de se tourner vers la justice pour le bloquer.

Ouest-France - Brest - 21/10/2008

retour page "Presse"

retour page d'accueil