Grenelle : « communication » et « faux »consensus »

Mor Glaz, au sujet du Grenelle de la mer, qui s’est tenu mardi à Penfeld, parle de « journée de communication réussie pour le gouvernement ».

Toutefois, l’association constate les réductions de fonctionnaires, de budget, la suppression de la direction régionale des Affaires maritimes de Rennes et de la flottille 28F qui détectait les pollutions en mer, la réduction des lycées et écoles maritimes, l’envoi de déchets nationaux (Clemenceau) à Hartlepool… Dans ces conditions, pour elle, « l’Etat vient de coucher sur le papier de belles intentions mais irréalisables ».

AE2D parle quant à elle de « faux consensus » parce que « les questions qui dérangent » auraient été écartées : démantèlement des vieux navires, dangers des algues vertes et nucléaire militaire. Ce dernier, « loin d’être un gage de sécurité (rappelons-nous l’accident récent du Triomphant) », représente selon l’association « un gouffre financier pour l’Etat ».


Ouest-France - Brest - 25/06/2009

retour page "Presse"

retour page d'accueil