La coque de l'ex-Clemenceau devra être grattée

L'ex-porte-avions doit quitter Brest pour être démantelé à Hartlepool, en Angleterre. A la demande du chantier naval able UK, des analyses de la coque ont été effectuées. Elles révèlent la présence d’espèces animales et végétales. Plusieurs espèces sont « communément présentes sur les côtes bretonnes », constate la préfecture maritime de Brest. Mais, deux d’entres elles – algue asiatique et crépidule – posent problème aux Anglais. Actuellement, « elles sont absentes au Royaume-Uni, précise Jerry Drewitt, le capitaine du port d’Hartlepool. L’Agence de l’environnement a dit que la coque devait être nettoyée avant que le navire puisse venir ici. « La coque va donc être grattée. L’ex-Clemenceau devrait arriver en Angleterre le 25 ou 26 janvier ».

Ouest-France - France - 26/12/2008

retour page "Presse"

retour page d'accueil