Départ de l'ex-Clem' : encore raté !

L'Association pour un environnement et un développement durables (AE2D) réagit à l'annonce d'un retard à l'appareillage de l'ex-Clemenceau. « Depuis qu'AE2D a déposé un recours auprès du tribunal administratif de Rennes, début décembre, le dossier de l'ex-Clemenceau n'en finit pas de rebondir et son éventuel départ pour un démantèlement au Royaume-Uni d'être reporté. Alors que le dragage du chenal d'arrivée à Hartlepool n'est pas fini, la présence sur la « vieille coque » d'algues indésirables et de crépidules est révélée.

« Ces anomalies techniques et écologiques sont avérées après que les autorités françaises aient délivré, mi-décembre, toutes les autorisations de transfert frontalier. Cela prouve, entre autres, le bien-fondé du dépôt de notre recours et renforce nos arguments. D'où la demande par notre avocat, dans le cadre de l'action en justice, de désignation d'un expert judiciaire indépendant.

« Ces rebondissements ne cachent-ils pas d'autres difficultés et d'autres problèmes plus importants ? Notre vigilance reste de mise. »

Ouest-France - Brest - 27/12/2008

retour page "Presse"

retour page d'accueil