Vallée du Costour, un milieu naturel à protéger

L'association « Costour, poumon vert en Finistère » présidée par Eric Basquin est fortement attachée au respect de la nature et de l'environnement et « s'emploiera en priorité à la préservation de la vallée du Costour, mais aussi de tout autre espace naturel en tenant compte des dimensions sociales et humaines ».

Elle a organisé, sous un chapiteau au Moulin Blanc, une mini-exposition avec des photos et commentaires. Une balade de découverte et de sensibilisation a été commentée par Eric Basquin lui-même. Le collectif « Sauvegarde de la vallée du Restic » était représenté. Éric Basquin a dévoilé les richesses de cet écrin de verdure et sa biodiversité (faune, flore, animalière).

En effet, de sérieuses menaces pèsent sur ce site exceptionnel de par son emplacement, à cheval sur les communes de Kerhuon et de Guipa vas, d'une superficie de 39 ha (hors plateaux). Brest métropole océane a des projets d'urbanisation, pas dans la vallée mais sur les plateaux (actuellement des terrains agricoles) qui la surplombent.

Ces plateaux sont le poumon de cette vallée dans la mesure où ils créent une zone tampon suffisamment importante entre celle-ci et les sites urbanisés avoisinant. Ils permettent entre autres l'apport de l'eau qui y est ensuite récupérée pour l'approvisionnement du réseau d'eau potable d'une partie du secteur sud-est de BMO.
 

Les marcheurs avaient répondu à l'appel lancé par l'association « Costour, poumon vert en Finistère » pour venir découvrir ce site naturel qu'est la vallée du Costour.

Ouest-France - Le Relecq-Kerhuon - 31/03/2009

retour page "Presse"

retour page d'accueil