À qui appartient le nez du sous-marin ?

Hier matin, le Dora a quitté l'arsenal de Lorient, transportant une pièce qui ressemble à une étrave de submersible.

« Information classée confidentiel-défense. » Telle est la réponse faite par DCNS. Pas question de dire où va le Dora, navire de service du chantier naval, ni à qui est destinée la pièce aux allures de nez de sous-marin. Alors on peut élaborer plusieurs hypothèses.

La pièce est, peut-être, destinée à un sous-marin dans le cadre d'un contrat export signé par le grand chantier de navires militaires. Elle sera alors, acheminée sur le site de Cherbourg.

Autre possibilité : le nez du sous-marin nucléaire lanceur d'engin, Le Triomphant, basé à l'Île Longue près de Brest, aurait été refait à Lorient. En février dernier, en effet, le SNLE français était entré en collision avec un submersible britannique et il n'était pas sorti indemne de l'accident. Mais, dans cette affaire, la Marine nationale reste muette.

 

Dora, le navire de service de DCNS a quitté Lorient hier avec une pièce en forme de nez de sous-marin.

Ouest-France - Brest - 31/07/2009

retour page "Presse"

retour page d'accueil