Vallée du Restic : Une saga juridique ; la justice donne raison à AE2D une troisième fois !

, popularité : 4%

Mardi 21 novembre 2017,

L’action opiniâtre de l’association AE2D et de riverains de la vallée du Restic a permis de mettre un coup d’arrêt définitif, on peut l’espérer, à ce projet dévastateur sur le plan environnemental de la voie de liaison Nord de Lambézellec (liaison RD112 à Kergaradec- RD205 au Spernot) par la vallée du Restic.

Cet aménagement soutenu par la Collectivité brestoise qui prévoit le passage d’une nouvelle route dans la vallée du Restic présenté comme une réhabilitation est un leurre et rien d’autre que la mise à mort sous le bitume d’un espace naturel de qualité, aménagement d’un autre siècle celui où la voiture passait toujours au premier plan et la nature en dernier.

Pendant des années l’association s’est battue (pétitions, rassemblements...) avec d’ autres associations de protection de l’environnement pour démontrer l’inutilité et la dangerosité de ce projet, et pour proposer des alternatives de bon sens bien moins impactantes pour l’environnement et beaucoup moins coûteuses pour le contribuable.

Devant l’obstination incompréhensible et le refus de dialogue de Brest métropole et de la Préfecture du Finistère, l’association avait du porter deux recours juridiques. La justice par trois fois lui a donné raison !

Le 14 octobre 2016, le Tribunal administratif de Rennes a annulé l’arrêté du 12 août 2014 du Préfet du Finistère portant dérogation pour destruction d’espèces protégées, Brest métropole n’a pas fait appel de cette décision.

Le 25 mars 2016 ce même tribunal avait déjà annulé dans sa totalité l’arrêté de Déclaration d’Utilité Publique (DUP) signé par le préfet le 13 décembre 2012.

Ce lundi 20 novembre, la Cour Administrative d’Appel vient de rejeter la requête de Brest métropole, confirmant la décision du Tribunal Administratif de Rennes du 25 mars 2016.

Souhaitons que le bon sens l’emporte enfin, et que la collectivité comprenne tout l’intérêt en termes de biodiversité, de qualité de vie, de prise en compte d’un environnement naturel en périphérie d’agglomération, de valoriser la vallée du Restic (parcours... jeux extérieurs.. observation de la nature..), à l’instar des autres vallées boisées de l’agglomération (Vallée du Costour, Vallée du Bois St Anne, vallon du Stangalard..).

Un chantier comme celui là, AE2D est prête à y apporter toute sa contribution !

Navigation

AgendaTous les événements

janvier 2018 :

Rien pour ce mois

décembre 2017 | février 2018