Anciennes mines d’uranium du Morbihan et du Finistère : Roz Glas lance une souscription pour un détecteur

, par  Christian Bucher , popularité : 6%

26 mines d’uranium ont été exploitées jusque dans les années 80 dans les départements du Finistère et du Morbihan sur 26 sites ( 3 sur 26 sont dans le Finistère).

L’association Roz Glas milite, depuis une douzaine d’années, pour la décontamination des anciennes mines d’uranium du pays du Roi Morvan Le Faouët , Guéméné sur Scorff et Gourin). Ces stériles issus des mines ont souvent été utilisés par des particuliers pour en faire du terrassement, voire des talus.
AREVA s’est engagé à collecter les 10.000 m³ de stériles restants et les stocker sur la commune de Persquen sur un site qui lui appartient.

L’association cherche aussi à collecter des témoignages d’anciens mineurs, il manque encore beaucoup d’informations pour mieux connaître les sites et les foyers de radiations (repérer le radon, un gaz radioactif huit fois plus lourd que l’air ).

Enfin Ros Glas lance une souscription pour acheter un détecteur permettant de de faire des relevés de radiations, avec des résultats en temps réel, sur des surfaces importantes. Coût de l’appareil : 4.500 euros


Mines d'uranium en Bretagne. De vives sources d... par Letelegramme

Contact :
Roz Glas, au 2, rue de la Gare, 56540 Kernascléden.
rozglas@laposte.net
Tél. 02.98.71.74.94 ou 06.79.14.96.87

Navigation

AgendaTous les événements

mai 2017 :

Rien pour ce mois

avril 2017 | juin 2017